Version imprimable PDF

Le souvenir d'un avenir

Partager ce film > Partager cette page sur Facebook Partager cette page sur Twitter

Documentaire - 2001 - Noir & Blanc
Réalisation : Yannick Bellon et Chris Marker
42 minutes
Visa n° 72912
Production : Les Films de l'Equinoxe
Distribution : Les Films du Jeudi

Redécouvrez «Le souvenir d'un avenir» chez notre partenaire

Avec la voix de Pierre Arditi
"Le Souvenir d'un avenir" retrace le journal d'une vie, d'une époque, d'un temps révolu. Le film est construit par un regard pluriel : celui d'une femme faisant l'archéologie d'une mère, celui d'un homme sur les images du passé et surtout celui d'une femme sur son époque. Ce photo-roman, forme déjà explorée par Chris Marker, questionne ici le regard que nous posons sur des images passées, regardant comment l’Histoire influence, de manière sous-jacente voire inconscience, notre lecture de la photographie. Face à ces photographies qui traversent les décennies, devenons-nous des spectateurs omniscients de ces instants qui n’existent plus ?
Line Peyron



RÉSUMÉ
Couleur du temps, couleur des jours, la moisson des photographies de Denise Bellon n’est rien d’autre, peut-être, qu’un passionnant journal, le journal d’une vie ouverte à son époque, de 1935 à 1955. Denise Bellon a fait partie, depuis sa création dans les années 30, de l’équipe de "l’Alliance-Photo", Agence photographique de presse. Ses images ont été publiées en France et à l’étranger dans des grandes revues. L’itinéraire de l’artiste emprunte constamment les chemins de la liberté. Sa règle d’or est la curiosité et l’attention donnée au monde. Un photographe est un voleur d’instants. Son Rolleiflex à la main, Denise Bellon ne cesse jamais d’aller à la rencontre de la vie, d’avoir rendez-vous avec des êtres, de capturer les beaux visages inconnus et les voisins célèbres, les flâneurs de la Seine, Prévert et sa bande, les ferrailleurs et Marcel Duchamp, André Masson ou Pierre Bonnard dans leurs ateliers. Jour après jour, ce journal en images tisse la trame du temps : au hasard de la grand’ville, au rythme de l’Histoire, de l’Exposition universelle de 1937 aux nuits de l’Occupation, des amis surréalistes à Auguste Lumière, d’un mariage gitan à Giono et Joë Bousquet, l’amitié et la découverte font la ronde. Et en filigrane de ce témoignage d’une vie, on devine le sourire de celle qui sut tendre au temps le miroir d’une époque.

 


COPYRIGHT 1929-2024 / LES FILMS DU JEUDI / LES FILMS DE LA PLEIADE / LES FILMS DU PANTHEON
INFORMATIONS LEGALES / CREDITS / PLAN DU SITE
Partager cette page sur Facebook Partager cette page sur Twitter  
Les Films du Jeudi